Polska : quand une influenceuse rencontre le monde des contenus pour adulte

Influenceuse relativement populaire sur les réseaux sociaux, Polska est connue pour son franc-parler, son assurance et son ouverture d’esprit. La jeune femme est connue particulièrement pour les photos très suggestives qu’elle poste sur les réseaux sociaux. Encore inconnue il y a quelques années, la jeune femme a gagné en popularité en raison de ses interactions répétées avec les stars.

Une ascension fulgurante

Originaire de Pologne, Polska s’est principalement fait connaître sur Twitter avec son hashtag « je suis cut » qui a été relativement viral pendant un moment. C’est également sur le réseau qu’elle ses auto-proclamée « plus belle femme de France » ; ce qui a fait réagir de nombreux internautes. Parallèlement à cela, Polska dont le véritable nom est inconnu du grand public s’est également lancé sur la plateforme « Only Fans » qui est un réseau social qui permet aux créateurs de partager du contenu suggestif, voire sexuel, sous réserve d’un abonnement.

Grâce à la plateforme et à son Tube porno mature Polska a affirmé gagner pas moins de 10 OOO dollars par mois avec son contenu pour adulte soit environ la somme de 8500 euros.

Dépasser les préjugés et redéfinir l’érotisme

Loin d’être un cas isolé, Polska représente une nouvelle facette de la jeunesse moderne. En effet, il est possible désormais pour n’importe qui disposant d’une caméra et d’une connexion internet de devenir un créateur de contenu ; ce qui peut vous propulser vers le succès. Grâce à des plateformes comme « Only Fans », de nombreuses femmes redéfinissent les codes de la sexualité et de l’érotisme en partageant leur intimité avec leur communauté tout en remettant en question au passage les normes restrictives de la décence et de la pudeur.

Bien que n’étant pas officiellement une actrice, Polska a su se servir de son succès et de sa notoriété pour devenir une célébrité dans le monde du divertissement pour adultes. En repoussant les limites de la célébrité et en défiant les conventions sociales, la belle a pu se réinventer tout en explorant sa sexualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.